Playstation 3

De Gamopédia
Modèle:Console de jeu vidéo

La PlayStation 3 (ou PS3) est la console de jeux vidéo de septième génération de Sony. Elle est sortie le 11 novembre 2006 au Japon, le 17 novembre 2006 en Amérique du Nord et le 23 mars 2007 en Europe. Elle succède à la PlayStation 2 et vient concurrencer la Xbox 360 et la Wii.

Envisagée comme un centre de divertissement numérique, la PlayStation 3 est équipée en série du support haute définition Blu-ray, d'un disque dur, d'un navigateur internet et d'une prise HDMI. La nouvelle manette, baptisée Sixaxis, embarque un système de détection de mouvement, offrant au joueur un type d'interaction original avec les jeux.

Le service en ligne de la console, le PlayStation Network, permet de jouer en réseau gratuitement et donne accès à divers contenus téléchargeables et services de communication.

En mai 2007, une quarantaine de titres sont disponibles en Europe, et plus d'une centaine sont en développement (voir la liste des jeux). La PlayStation 3 est partiellement rétrocompatible avec les jeux PlayStation et PlayStation 2.

Sommaire

Lancement

Les plans de lancement ont été dévoilé en mai 2006 lors du salon de l'Electronic Entertainment Expo à Los Angeles. Sony prévoyait une sortie mondiale à quelques jours d'intervalle : le 11 novembre 2006 au Japon et le 17 novembre 2006 en Amérique du Nord et en Europe. Cependant, en septembre 2006 la sortie européenne est officiellement reportée à mars 2007 suite à un retard dans la production des diodes bleues du lecteur Blu-ray. En conséquence, le nombre de consoles proposées pour le jour du lancement est réduit à 80 000 unités pour le Japon et à moins de 200 000 unités pour l'Amérique du Nord. Selon l'institut Media Create[1], 81 639 exemplaires de PlayStation 3 ont été vendues en 24 heures au Japon.

Les quantités limitées de consoles ont engendré des effets d'opportunisme. Au Japon, des observations laissent présager que des hommes d'affaires ont payé des ressortissants chinois pour acheter des consoles sans jeux afin de les revendre au prix fort[2]. Aux États-Unis, des actes isolés de violence ont été reportés tandis que la console s'est négociée entre 1000$ et 3000$ sur le site eBay.[3]

La PlayStation 3 est sortie en Europe le 23 mars 2007. Seul le « modèle 60GB » a été proposé au lancement. Le constructeur explique ainsi avoir voulu répondre aux « attentes des revendeurs et des consommateurs », suggérant que les premiers acheteurs préfèrent le « modèle 60 GB ».[4] Contrairement à la sortie japonaise et américaine, les quantités distribuées furent suffisantes pour répondre à la demande.[5] En France, en dépit d'une soirée de lancement ratée, 78 000 consoles ont été vendues en deux jours. Les meilleurs ventes ont été réalisé en Grande-Bretagne avec 173 000 machines écoulés, ce qui constitue un record pour une console de salon.[6] Le film Casino Royale au format Blu-ray a été offert aux 500 000 premiers acheteurs à avoir enregistré leur console sur le PlayStation Network[7].

En mai 2007, Sony annonçait avoir vendu 3,6 millions de consoles au niveau mondial.[8]

Modèles et prix

Caractéristiques des modèles
Fonctionnalité Modèle 20 GB Modèle 60 GB
Lecteur Blu-ray Oui Oui
Disque dur amovible Oui, 20 Go Oui, 60 Go
Manette sans fil Oui Oui
Sortie HDMI Oui Oui
Slot cartes mémoires Non Oui
Connectivité Wi-Fi Non Oui

La console est déclinée en plusieurs configurations[9] :

  • Le "modèle 20GB" est doté d'un disque dur de 20 Go.
  • Le "modèle 60GB" est équipé d'un disque dur de 60 Go, d'un slot pour recevoir des cartes mémoires de type Memory Stick, Secure Digital et CompactFlash, et d'une connectivité réseau sans fil Wi-Fi. Sur le plan esthétique, cette version présente en plus un liseré argenté sur la face avant de la console.
  • Le "modèle 80GB" se différencie seulement du "modèle 60GB" par la taille de son disque dur : 80 Go. Ce modèle est uniquement prévu pour la Corée du Sud, où la console doit être lancé en juin 2007.[10]

En Europe, seul le "modèle 60GB" est proposé au prix de 599€. En avril 2007, la commercialisation du "modèle 20GB" a été stoppé aux États-Unis. Selon Dave Karraker, responsable de Sony Computer Entertainment America, ce retrait stratégique a été motivé par le ratio de ventes en défaveur de ce modèle (de 1 à 9). Selon un porte-parole de Sony CE Europe, la décision de commercialiser ce modèle en Europe reste conditionnée au comportement du marché[11].

Jeux

En 2006, les meilleures ventes de jeux sur PlayStation 3 ont été réalisées au Japon par MotorStorm et aux États-Unis par Resistance: Fall of Man[12].

  • Lancement européen

Une trentaine de titres sont annoncés[13] pour le lancement européen de la console :

Cette liste est non-exhaustive et peut subir des modifications en fonction de l'actualité.

Architecture matérielle

La console

Le processeur central de la PlayStation 3 est un processeur CELL conçu par IBM, en partenariat avec Sony et Toshiba, et dérivé du PowerPC. Outre son utilisation pour la PS3, le Cell est utilisé sur des serveurs d'applications. Le consortium à l'origine de sa création envisage aussi de l'intégrer dans de nombreux dispositifs de haute-technologie comme les prochaines générations de télévisions à haute-définition ou encore les lecteurs de salon Blu-ray.

Le processeur graphique, baptisé RSX (Real Synthesizer), a été conçu par nVidia en collaboration avec Sony. Basé sur l'architecture NV40, le processeur emprunte des technologies de la génération NV50. La puce est produite par l'usine Sony de Nagasaki avec une finesse de gravure de 65 nanomètres[14]. La puissance du RSX se rapproche sensiblement de deux GeForce 6800 Ultra en SLI. L'architecture et les spécifications sont en fait très proches du haut de gamme des GeForce 7. L'interface de programmation graphique est propriétaire, mais se rapproche des spécifications d'OpenGL-ES. Le langage de shader utilisé est quant à lui le CG, développé par nVidia.

Pour sa RAM principale, la console utilise de la mémoire XDR DRAM conçue par Rambus. La RAM vidéo utilise quant à elle la technologie GDDR3. Elle sont toutes les deux de 256 Mio pour la version 60 Go.

La PlayStation 3 intègre le lecteur Blu-ray, un des nouveaux formats conçus pour la télévision à haute définition (HD Ready et Full HD) et appelé à remplacer le DVD. Un disque Blu-ray propose une capacité de stockage de 25 Go de données sur un disque simple couche et de 50 Go pour un disque double couche. Le lecteur Blu-ray lit les Blu-ray vidéos mais également les DVD vidéos, les CD audio et les SACD

Le disque dur répond à la norme S-ATA et sa capacité est de 20 Go ou 60 Go selon le modèle. Il peut être remplacé par un disque dur conventionnel pour PC répondant à la même norme. Cependant, il sera possible d'en ajouter sur les prises USB 2.0 disponibles.

La manette Sixaxis

Article détaillé : Sixaxis.

La manette de la PlayStation 3 se nomme « SIXAXIS », un palindrome en référence au capteur de mouvements à 6 degrés de liberté[15] qu'elle intègre. Ce dispositif permet à la console de détecter l'orientation de rotation et l'accélération de translation de la manette sur les trois axes tridimensionnels. La Sixaxis offre ainsi au joueur un nouveau mode d'interaction avec les jeux basé sur le mouvement.

De nombreux développeurs prévoient d'intégrer la reconnaissance de mouvement dans leurs jeux. Dans Resistance: Fall of Man, le joueur peut se libérer d'un corps à corps avec l'ennemi en secouant la manette. Les gameplay de Warhawk et de Lair, où l'on y dirige respectivement des avions et des dragons, devraient particulièrement exploiter cette fonctionnalité. Enfin, le créateur de jeu Hideo Kojima dit être intéressé par le dispositif et compte l'exploiter dans Metal Gear Solid 4.

Grâce à la technologie Bluetooth et la présence d'une batterie intégrée, la manette devient sans fil. L'autonomie annoncée de la batterie est de 30 heures. Elle se recharge en reliant la manette à la console avec un câble USB (fourni). Quatre LED situées sur la tranche permettent de distinguer les manettes entre elles. Jusqu'à 7 contrôleurs peuvent être gérés simultanément par la console[16].

La Sixaxis reprend le design de la Dual Shock 2. L'ergonomie de la manette a cependant subit quelques évolutions[17] :

  • Un bouton avec le logo « PlayStation » est placé au centre du contrôleur permet d'accéder à l'interface Cross Media Bar ou encore d'enclencher/éteindre la console.
  • Les boutons L2 et R2 situées sur la tranche ont été remplacée par des gâchettes dont l'amplitude permet un contrôle plus précis.
  • L'angle d'inclinaison des joysticks analogiques a été légèrement augmenté afin d'accroître la sensibilité des commandes et de dynamiser la manipulation.
  • Enfin, pour ces deux derniers éléments (touches L2/R2 et joystick analogique), la précision de réponse a été améliorée avec une quantité d'information passant de 8 à 10 bits.

La manette est toutefois amputée de fonction de vibration. Un différent d'ordres judiciaire et commercial avec la société américaine Immersion Corporation, détentrice de brevets liés au dispositif de vibrations utilisé par la DualShock, est vraisemblablement à l'origine de cette disparition. Néanmoins, un récent accord entre Sony et Immersion pourrait être à l'origine d'un retour futur de la vibration dans la Sixaxis.

Système et services

Système d'exploitation

La console utilise un système d'exploitation développé spécialement pour la machine et dont l'interface graphique est le Cross Media Bar (XMB), déjà utilisé sur PSP. La PS3 se réserve en permanence 256 Mio de XDR DRAM pour son fonctionnement. Le XMB propose huit sous-menus : Utilisateur, Configuration, Photo, Musique, Vidéo, Jeu, Réseau et Amis.

Le système permet de visualiser des photos, d'écouter de la musique et de visionner des vidéos stockées sur le disque dur. Il est compatible avec les formats de fichiers suivant :

VIDEO : MPEG-1, MPEG-2 (PS, TS), H.264/MPEG-4 AVC, MPEG-4 SP
MUSIQUE : ATRAC (.oma .msa .aa3), AAC (.3gp .mp4), MP3 (.mp3), WAV (.wav), WMA (.wma)
IMAGE : JPEG, TIFF, GIF, PNG, BMP

Le système d'exploitation est multitâche, permettant par exemple d'écouter de la musique tout en surfant sur le web ou en regardant un diaporama de photos.

  • Media Center

Depuis mai 2007[18], la PlayStation 3 peut se connecter sur des serveurs informatiques de type DLNA3 comme Windows Media Player 11 ou Nero MediaHome. L'utilisateur peut ainsi accéder au contenu multimédia d'un ordinateur depuis la console.

  • Navigateur internet

La PS3 utilise par défaut une version évoluée du mini-navigateur Netfront, aussi utilisée sur PSP. Le navigateur propose la plupart des fonctions ou attributs classiques (page de démarrage, signets, historique, taille des caractères, cookies, cache, Java Script). Jusqu'à six pages internet peuvent être ouvertes simultanément. L’interface a été adaptée à la manette Sixaxis mais il est aussi possible de connecter un clavier USB et une souris USB à la console pour faciliter la navigation.

  • Linux

Linux est officiellement disponible en téléchargement depuis décembre 2006[19] via la distribution Yellow Dog Linux qui permet d'exécuter des applications développées par les utilisateurs (par exemple des émulateurs de jeux). Sony réalise ainsi son objectif de faire de la PS3 un centre de divertissement numérique à l'image du PC. D'autres distributions Linux telles que Ubuntu, Fedora, Debian ou Gentoo[20] seront disponible en version compatible PS3.

PlayStation Network

Article détaillé : PlayStation Network.

Le PlayStation Network (ou PSN) est le service en ligne gratuit développé par Sony. Il permet de jouer en réseau, d'accéder au PlayStation Store ou de communiquer avec d'autres joueurs (messagerie, chat audio ou vidéo). Il accueillera également le PlayStation Home.

Le PlayStation Store est une boutique en ligne réservée qui propose divers contenus en téléchargement :

  • des jeux PS3 spécialement développé pour le service ou adapté de la PSP
  • des conversions de grands classiques du jeu d'arcade
  • des jeux PSone destiné à la PS3[21]et à l'émulateur PSone de la PSP
  • des démos jouables, des vidéos ou du contenus additionnels de jeux, des bande-annonces de film Blu-ray, etc.

Le PlayStation Store est divisé en trois régions : le Japon, l'Europe et l'Amérique du Nord. Le contenu peut varier en fonction de ces régions. Pour acheter le contenu payant, l'utilisateur doit alimenter un compte en banque virtuel avec sa carte bancaire ou une carte PlayStation prépayées. Un contrôle parental peut être exercé sur ce compte : limitation des dépenses maximales, restriction en fonction du contenu,... Tous les prix du PlayStation Store sont affichés dans la monnaie réelle du pays résident de l'utilisateur[22]. En Europe, les jeux PSN sont vendus entre 4.99€ et 9.99€[23].

Le PlayStation Home (ou Home) est un projet d'univers virtuel communautaire. Il doit permettre aux utilisateurs de se retrouver dans un environnement en 3D constitué d'espaces publics et privés afin de discuter, partager du contenu multimédia, jouer, s'informer, etc. La phase de bêta-test doit débuter en avril 2007 pour une mise en service prévu à l'automne 2007. Le logiciel sera distribué gratuitement sur le PlayStation Store.

La puissance de calcul et l'accès aux réseaux de la PlayStation 3 inspirent également les adeptes du calcul distribué. Sony a passé un accord avec l'université de Stanford pour que la machine participe au projet Folding@Home, sous le nom de cure@PS3[24].

Depuis avril 2007, il existe également un client BOINC. PS3Grid, la première application optimisée pour le processeur CELL et Yellow Dog Linux, effectuera des simulations de biologie moléculaire.

Connectivité PSP

La connectivité entre la PS3 et la PlayStation Portable permet de transférer les fichiers multimédia (vidéos, musiques, images) de l'une à l'autre en utilisant un câble USB, une Memory Stick ou par Wifi.

La PlayStation Portable peut également servir de périphérique additionnel pour la PS3. Lors d'une démonstration à l'E3 2006, la PSP était par exemple utilisée comme rétroviseur[25] pour le jeu Formula One Championship Edition.

Il est aussi possible de télécharger des jeux PSone sur PS3 (depuis le PlayStation Store) pour y jouer sur PSP via son émulateur PSone (voir la liste de jeux PSone téléchargeables).

Enfin, depuis mai 2007[18], la fonction de lecture à distance « Remote Play », permet aux possesseurs de PSP d'accéder à distance au contenu multimédia stocké sur le disque dur de la PlayStation 3 à partir de n'importe quel point d'accès sans fil à internet. Cette fonction requiert la version 3.5 du logiciel système PSP.

Rétrocompatibilité

  • Jeux

La PlayStation 3 est partiellement rétrocompatible avec le catalogue de jeux PlayStation et PlayStation 2[26]. Afin de faciliter la rétrocompatibilité, Sony a dans un premier temps opté pour une émulation « hardware ». La première génération de PlayStation 3 vendu au Japon et en Amérique du Nord présente donc des composants de la PlayStation 2, notamment l'Emotion Engine et le Graphics Synthesizer. En novembre 2006, un certain nombre de jeux présentaient des dysfonctionnements divers[27], pour la plupart corriger en janvier avec la sortie du logiciel système 1.5[28].

Le lancement européen de la console a inauguré la solution par émulation dite « logicielle ». L'Emotion Engine n'est plus présent dans la machine (le Graphic Synthetizer demeure), ce qui s'inscrit dans une logique de réduction des coûts de production[29]. En conséquence, les jeux PS2 s'annoncent plus difficile à émuler. En mars 2007[30], plus de 1700 jeux PlayStation 2 sont compatibles, ce qui représente 73% de la ludothèque européenne[31]. Sony a mis en ligne un site qui permet de vérifier la rétrocompatibilité de chacun des titres[32]. La liste est réactualisée au fil des mises à jour du logiciel système.</br>

Depuis mai 2007, la PlayStation 3 réhausse la résolution des jeux PlayStation et PlayStation 2 (mais aussi des DVD) jusqu'au 1080p, améliorant leur rendu sur les téléviseurs HD Ready et Full HD.

Par ailleurs, le zonage des jeux PSone et PS2 reste effectif. Une PS3 européenne ne peut donc pas lire les jeux PS1 ou PS2 japonais ou américains (et inversement).

  • Accessoires

Pour récupérer les données des cartes mémoires PS1 et PS2, un adaptateur est disponible à la vente. Il permet de transférer ses anciennes sauvegardes sur le disque dur de la PS3, lequel émule les cartes mémoires originales. Par ailleurs, de nombreux accessoires Playstation 2 disposant d'une prise USB sont compatibles avec la console. C'est le cas du micro-casque HeadSet, de l'EyeToy, des volants à retour de force de type Driving Force, GT Force ou encore des micros Singstar.

Blu-ray et haute définition

La PlayStation 3 permet de lire les films Blu-ray. Pour bénéficier de la qualité optimale sur un téléviseur HD Ready ou Full HD, il est recommandé[33] d'utiliser un câble HDMI, vendu séparément. Il est à noter que le contenu de la prise HDMI est toujours protégé même si le jeu ou film ne l'est pas. Un téléviseur ou moniteur compatible HDCP est donc requis[34]. Une télécommande est aussi proposée à part pour faciliter la navigation.

Les films Blu-ray sont zonés selon le découpage géographique suivant :

Region A : États-Unis, Canada, Japon et Asie de l'Est ;
Region B : Europe, Afrique et tous les autres territoires PAL ;
Region C : Chine, Russie et le reste du monde.

Le lecteur Blu-ray peut lire les différents formats de DVD. Cet aspect rend la migration plus attirante pour les utilisateurs, car ils ne sont pas obligés de remplacer leur collection de DVD. Depuis mai 2007[18], la PlayStation 3 réhausse en haute définition la résolution des DVD permettant d'améliorer leur rendu sur les télévisions HD.

Un enjeu majeur, toutefois peu connu du grand public, est de savoir si la PlayStation 3 pourra lire la vidéo haute définition en 50i (50 images par seconde). Ceci déterminera la capacité de la PlayStation 3 à devenir le lecteur HD de choix pour les vidéastes amateurs européens filmant dans le format HDV. Cette information est inconnue. A titre de comparaison, les premiers lecteurs HD-DVD Toshiba (HD-E1) ne supportent pas le 50i à leur sortie.

Caractéristiques détaillées

Microprocesseur (CPU)
  • 1x Processeur Cell cadencé à 3,2 GHz contenant :
    • 1x PPE (PowerPC Processing Element)
    • 7x SPE (Synergistic Processing Elements) embarquant chacun 128 registres généraux de 128 bits et 256 Kio de SRAM)
    • 1x Cache de niveau 2 de 512 Kio (pour le PPE)
    • 1x EIB (Element Interconnect Bus) : gère les communications internes entre les différents éléments
    • 1x MIC (Memory Interface Controler) : contrôleur de mémoire partagé
    • 1x Flex I/O Interface : contrôleur d'entrées/sorties (E/S)

Note : un des huit SPEs est réservé pour la redondance.

Processeur graphique (GPU)
  • 1x RSX (Reality Synthesizer) offrant :
    • une architecture basée sur le NV47 (GeForce 7)
    • une fréquence de 550 MHz
    • 1,8 téraflop de performance en virgule flottante
    • 1 interface mémoire 128 bits de type DDR
Mémoire
  • 256 Mio de RAM principale de type XDR DRAM, cadencée à 3,2 GHz
  • 256 Mio de RAM vidéo de type GDDR3, cadencée à 650 MHz

Le processeur CELL et le RSX ont tous deux accès aux 512 Mio de mémoire.

Bande passante système
  • RAM principale à 25,6 Go/s
  • RAM vidéo à 22,4 Go/s
  • RSX à 20 Go/s (écriture) et 15 Go/s (lecture)
  • SB< 2,5 Go/s (écriture) + 2,5 Go/s (lecture)
Stockage
Disque dur 2,5 pouces S-ATA :
  • 20 Go (version de base)
  • 60 Go (version Luxe)
Son
Dolby 5.1 ch, DTS, LPCM, etc. (géré par le Cell)
Entrées/sorties
  • 4x ports USB 2.0
  • 1x port Memory Stick Standard/Duo, PRO (version Luxe uniquement)
  • 1x SD Standard/Mini (version Luxe uniquement)
  • 1x CompactFlash (Type I, II) (version Luxe uniquement)
Communication
  • 1x Ethernet (10BASE-T, 100BASE-TX, 1000BASE-T)
  • 1x Wi-Fi IEEE 802.11 b/g (version Luxe uniquement)
  • 1x Bluetooth 2.0 (EDR)
Manette
  • Bluetooth (7 périphériques maximum)
  • Détecteur de mouvement avec 6 degrés de liberté
  • USB 2.0 (avec fil)
  • Wi-Fi (PSP)
  • Réseau (via IP)
Sortie audio/vidéo
  • Résolutions TVHD : 480i, 480p, 720p, 1080i, 1080p
  • Support du 50i (fréquence d'images européenne) : inconnu (non documenté)
  • Sortie analogique : 1x prise AV MULTI
  • Sortie numérique : 1x prise HDMI 1.3
  • Son numérique : 1x sortie optique
Lecteur de disques
  • CD : PlayStation CD-ROM, PlayStation 2 CD-ROM, CD-DA, CD-DA (ROM), CD-R, CD-RW, SACD, SACD Hybrid (CD layer), SACD HD, DualDisc, DualDisc (audio side), DualDisc (DVD side)
  • DVD : PlayStation 2 DVD-ROM, Playstation 3 DVD-ROM, DVD-Video, DVD-ROM, DVD-R, DVD-RW, DVD+R, DVD+RW
  • Blu-ray Disc : BRD-ROM Playstation 3, BRD-Video, BRD-ROM, BRD-R

Voir aussi

Modèle:Commons

Notes et références

  1. Media Create
  2. Foreigners And Fights, PS3 JPN Launch's Dark Side, 11 décembre 2006, Kotaku
  3. Violence mars PlayStation 3 launch, Peter Svensson (Associated Press), 17 novembre 2006, Boston.com
  4. PS3 : détails du lancement européen, 25 janvier 2007, Overgame
  5. Ce qui n'avait pas été le cas pour la PlayStation 2 ni pour les consoles concurrentes Xbox 360 et Wii.
  6. La PlayStation 3 démarre en trombe en Europe, 29 mars 2007, Le Figaro.fr.
  7. Casino Royale offert aux premiers acheteurs de PS3, 12 février 2007, PlayFrance
  8. Sony bénéficiaire malgré la PlayStation 3, 17 mai 2007, Le Figaro.fr.
  9. (en) spécifications
  10. Annonce du modèle 80GB, 21 mai 2007, [1]
  11. 20GB PS3 officially discontinued in North America, 11 avril, 2007, Gamespot.
  12. http://www.gamesindustry.biz/content_page.php?aid=21236
  13. SCEE, 25 janvier 2007,Communiqué de presse officiel
  14. Soit 0.065 micromètre, ce qui est rendu possible grâce à la technique de gravure SOI, développée par IBM et fournie par Soitec.
  15. http://eu.playstation.com/ps3/press/PS3_PR_1005_2_fr_FR.pdf
  16. http://www.scei.co.jp/corporate/release/pdf/061003e.pdf
  17. http://eu.playstation.com/ps3/press/PS3_PR_1005_2_fr_FR.pdf
  18. 18,0, 18,1 et 18,2 Avec la mise à jour 1.8 du logiciel système, disponible depuis la 21 mai 2007.
  19. http://www.gamespot.com/news/6162316.html?sid=6162316
  20. Gentoo Linux for PS3 Development sur le site de Gentoo
  21. Avec la mise à jour 1.70 du logiciel système, disponible depuis le 19 avril 2007.
  22. Un européen peut donc accéder au contenu du PSN japonais ou nord-américain s'il ouvre un compte avec une adresse valide japonaise ou nord-américaine.
  23. Les prix des jeux inférieurs sur le PSN Euro, 20 mars 2007, PlayFrance
  24. PlayStation's serious side: Fighting disease, 20 octobre 2006, CNN
  25. http://www.us.playstation.com/PS3/about.html
  26. http://www.eu.playstation.com/PS3/about.html
  27. http://ps3.ign.com/articles/745/745439p1.html
  28. La rétrocompatibilité des jeux PS2 atteindrait 98%.
  29. http://www.playfrance.com/news-infos-la-retrocompatibilite-de-la-ps3-menacee.html
  30. Avec la mise à jour 1.6 du logiciel système, disponible depuis le 22 mars 2007, au lancement européen de la console.
  31. European PlayStation 3 Compatibility Launches Site Early, 20 mars 2007, Threespeech
  32. Vérifier la rétrocompatibilité des jeux PSone et PS2 sur PlayStation 3 sur PlayStation.com
  33. Guide GK: Une histoire de câbles, 13.02.2007, Gamekult
  34. HDCP : la protection est active. Conséquences..., 21.02.2007 Hardware.fr

Liens externes

Calcul distribué via la PlayStation 3 :

Sites d'actualité :


ar:بلاي ستيشن 3

bs:PlayStation 3 ca:PlayStation 3 cs:PlayStation 3 da:PlayStation 3 de:PlayStation 3 en:PlayStation 3 eo:PlayStation 3 es:PlayStation 3 fi:Playstation 3 gl:Playstation 3 he:פלייסטיישן 3 hr:PlayStation 3 id:PlayStation 3 is:PlayStation 3 it:PlayStation 3 ja:プレイステーション3 ko:플레이스테이션 3 la:Playstation 3 lt:PlayStation 3 ms:PlayStation 3 nl:PlayStation 3 nn:PlayStation 3 no:PlayStation 3 pl:Sony PlayStation 3 pt:PlayStation 3 qu:PlayStation 3 ro:PlayStation 3 ru:PlayStation 3 simple:PlayStation 3 sk:PlayStation 3 sl:PlayStation 3 sq:PlayStation 3 sr:PlayStation 3 sv:PlayStation 3 ta:பிளேஸ்டேசன் 3 th:เพลย์สเตชัน 3 tr:PlayStation 3 uk:PlayStation 3 vi:PlayStation 3 zh:PlayStation 3 zh-yue:PlayStation 3