Dofus

De Gamopédia
Dofus
Logo de Dofus

Éditeur Ankama Games
Développeur Ankama Games

Date de sortie 2004
Version 2.0
Genre MMORPG
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Windows, Mac OS, Linux
Média Téléchargement
Langue Français, Américain, Anglais, Allemand, Espagnol, Portugais, Italien, Néerlandais et Japonais.
Contrôle Clavier, Souris

Évaluation PEGI : 12+

Dofus [1] (prononcé « Dofusse »[2]) est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur développé et édité par Ankama Games. Le client, réalisé avec la technologie Adobe Flash (et la technologie Adobe AIR pour la version 2.0), permet de participer au jeu par le biais d'un navigateur web ce qui le rend fonctionnel sur la majorité des plates-formes telles que Windows, Mac OS ou Linux. Après quelques mois de bêta-test, Dofus est sorti le 1er septembre 2004 en France.

Sa réussite[3] a conduit à la commercialisation de produits dérivés, comme des livres (mangas, artbooks, bd format européen), et au développement de deux suites : Dofus Arena, un jeu solo tactique en ligne qui, sorti début 2006 en bêta-test et sorti le 21 juin 2010 en version finale, est une variante de Dofus, plus tournée vers la compétition directe entre joueurs ; Wakfu, sorti le premier trimestre 2008 en bêta fermée et le dernier trimestre 2008 en bêta ouverte.

La version Dofus 2.0 est sortie le 2 décembre 2009[4]. L’engouement pour Dofus 2.0 est tel que les deux premiers serveurs francophones créés pour la sortie officielle étaient déjà complets quelques heures après leur ouverture. Un troisième serveur dans l'après-midi, suivi d'un quatrième clôturèrent ainsi cette journée. Un cinquième serveur 2.0 a été ouvert le vendredi 4 décembre au soir, permettant ainsi à Dofus de dépasser la barre des 200 000 connexions simultanées. Le 18 juin 2010, la totalité des serveurs Francophones a été déplacée de la version 1.29 à la version 2.0 de Dofus, ce qui permet à tous les joueurs Francophones d'accéder à la version 2.0 avec leurs personnages de la version 1.29. Dofus 2.2.0 est sorti au Japon le 22 septembre 2010.

You’ve got it in one. Couldn’t have put it btteer.

Sommaire

Système de jeu

Dofus est un jeu de rôle, le joueur incarne un ou plusieurs personnages. On y retrouve une multitude d'armes et d'équipements en tout genre, une vingtaine de métiers différents et plus d'une centaine de monstres répartis en différentes zones sur les 10 000 niveaux de jeu (portions de carte, sur lesquelles l'on se déplace d'ailleurs comme sur une carte) formant l'univers de Dofus, dont 99% ne sont accessibles qu'aux abonnés.

Le combat se joue tour par tour, sur des cartes (à la superficie variée). À la base chaque joueur peut se déplacer de toutes les cases et utiliser ses points d'action (PA). Par la suite, ses points d'action et points de mouvement (PM) pourront être augmentés ou diminués lors de l'évolution des niveaux du personnage ou grâce à certains équipements ou sorts. En dehors des combats, les déplacements se font librement.

Lorsqu'un personnage meurt, il perd son statut d'être vivant pour devenir un spectre, et ce uniquement après avoir perdu tous les points alloués à sa barre d'énergie. Si cette dernière est totalement épuisée, il doit accomplir une sorte de pèlerinage sous la forme d'un avatar fantôme qui se déplacera très lentement pour atteindre une "Statue de Phénix" où il pourra ressusciter et regagner une infime partie de son énergie vitale (1 000 points sur 10 000). Un prêtre (autre joueur ayant acquis ce statut) peut également lui redonner sa forme humaine et partiellement son énergie.

Les échanges commerciaux dans le jeu sont réglés avec la monnaie de Dofus, le Kama (dont le symbole est un K barré horizontalement).

Classes de personnage

Il y a 14 classes (dont 2 sortiront prochainement), chacune affiliée à une divinité à l'origine de son nom et de ses pouvoirs. Chaque classe possède ses propres sorts et subit différents modificateurs de dégâts suivant l'arme utilisée.

L'étendue de Crâ 
Une classe d'archers ressemblants à des elfes. Ils utilisent surtout des attaques à distance mais se debrouillent bien au corps à corps. Leur arme de prédilection est l'arc (100% de dommage) mais ils peuvent se servir aussi des dagues (95% de dommage).
La pièce d'Ecaflip 
Une classe de guerriers joueurs. Ils ont des attaques puissantes mais aléatoires en terme d'efficacité. Leur arme de prédilection est l'épée (100% de dommage) mais ils se débrouillent aussi avec les dagues (95% de dommage).
Les mains d'Eniripsa 
Une classe de soigneurs. Ils ont à leur disposition une grande variété de sorts de soin, et dans une moindre mesure, de protection et de soutien. En contrepartie, leurs attaques sont généralement faibles. Leur arme de prédilection est la baguette (100% de dommage) mais ils se débrouillent aussi avec les bâtons (95% de dommage).
Les doigts d'Enutrof 
Une classe de chasseurs de trésors. Ils disposent d'un bonus de prospection, leur permettant de récupérer plus facilement des objets contre des monstres. Au combat, l'Enutrof frappe généralement à longue portée. Leur arme de prédilection est la pelle (100% de dommage), mais ils savent également manier les marteaux (95% de dommage).
Le bouclier Féca 
Une classe spécialisée dans les sorts de protection. Ils possèdent toute une gamme de sorts d'armures leur permettant de réduire les dégâts qui leur sont infligés à eux et à leurs alliés. Ils peuvent également poser des glyphes, des zones où différents effets affectent celui qui commence son tour dedans. Leur arme de prédilection est le bâton (100% de dommage) mais ils manient bien les baguettes (95% de dommage).
Le cœur d'Iop 
Une classe de guerriers adeptes du combat au corps à corps. Ils tapent très fort dès un bas niveau mais principalement au corps à corps, ce qui fait leur plus grande faiblesse. Leur arme de prédilection est l'épée (100% de dommage) mais ils manient bien le marteau (95% de dommage).
Le fouet d'Osamodas 
Une classe d'invocateurs de monstres dressés pour combattre à leurs côtés. Néanmoins ils sont relativement faibles au corps à corps. Leur arme de prédilection est le marteau (100% de dommage) mais ils se débrouillent bien avec un bâton (95% de dommage).
La chopine de Pandawa 
Une classe de guerriers porteurs assez portés sur la bouteille. Leurs sorts se jouent beaucoup sur le placement ainsi que le jonglage entre les états saoul et sobre qui ne leur donnent pas accès aux mêmes sorts. Seuls les joueurs abonnés peuvent créer un Pandawa. Leur arme de prédilection est la hache (100% de dommage), et dans un second temps le bâton (95% de dommage).
Le sang de Sacrieur 
Une classe de berserkers au grand sens du sacrifice. Leur nombre de points de vie est souvent plus important que la norme, et leur puissance augmente lorsqu'ils sont frappés. Ils sont capables de prendre les dégâts de leurs alliés à leur compte afin de protéger ces derniers. Les Sacrieurs n'ont aucune arme de prédilection.
Le soulier de Sadida 
Une classe de magiciens vaudous, capables d'influencer les capacités de déplacement et d'invoquer des poupées. Ils attaquent à l'aide de plantes en tout genre ainsi qu'avec des poisons. Leur arme de prédilection est le bâton (100% de dommage) mais ils se débrouillent bien avec les baguettes (95% de dommage).
L'ombre de Sram 
Une classe de voleurs et d'assassins, capables de devenir invisibles et de poser des pièges. Ils ont également recours à des poisons. Leurs armes de prédilection sont les dagues (100% de dommage) mais ils manient aussi les arcs avec efficacité (95% de dommage).
Le sablier de Xélor 
Une classe dont les membres sont capables d'agir sur le temps, pouvant enlever des points d'action (PA) aux ennemis et en ajouter aux alliés. Ils sont également capables de renvoyer les dégâts qui leur sont infligés. Leur arme de prédilection est le marteau (100% de dommage) mais ils ne se débrouillent pas trop mal avec une baguette (95% de dommage).
La ruse du Roublard 
Une classe de voleurs qui peuvent poser des bombes qui sort officiellement en avril 2011. Ils ne vénèrent pas de dieux.
Le masque du Zobal 
Une classe mystérieuse qui joue différents styles de jeu selon le masque qu'elle porte (corps à corps pour le masque psychopathe, distance pour celui du pleutre, défense pour celui de classe). Elle sortira officiellement en avril 2011. Ils ne vénèrent pas de dieux.

Métiers

Le personnage peut exercer un métier. On distingue les métiers de récolte : mineur, paysan, pêcheur ou encore bûcheron ; ainsi que les métiers d'artisanat : forgeron, sculpteur, tailleur, bijoutier ou encore cordonnier pour les équipements et boulanger, poissonnier ainsi que boucher en ce qui concerne la production de nourriture afin de redonner de la vie, et de l'énergie à son personnage, sans oublier bricoleur (maintenant disponible à Astrub pour les non-abonnés, depuis la mise à jour 1.29). Le métier d'alchimiste est le seul à allier récolte et artisanat. Un nouveau métier artisan a vu le jour en 2007, les Bricoleurs, qui peuvent confectionner des clés, pour entrer dans les donjons, des prismes de conquête, utilisés par les joueurs alignés pour revendiquer la possession d'un territoire, ou encore des objets d'élevage pour dresser les montures (dragodindes) des joueurs.

Un métier va du niveau 1 à 100, et en fonction, différentes récoltes et réalisations sont disponibles. Il n'est possible d'apprendre un nouveau métier qu'une fois le niveau 30 atteint dans un précédent métier. Enfin, une amélioration de métiers d'artisanat existe à partir du niveau 65, comme costumage, joaillomage ou cordomage, permettant de modifier les caractéristiques des équipements des personnages par la « forgemagie ».

Alignements

Un système d'alignement permet de prendre part à une guerre entre la cité Bonta et celle de Brakmar sous la forme d'un mode joueurs contre joueurs (PvP). Il permet au personnage de profiter de certains avantages, et d'accéder à certaines zones (village de Zoths, villages de Pandala…). Depuis une mise à jour fin 2007, un système de conquête de zones par la pose de prismes a été instauré. Mais début 2008 avec les nombreuses mises à jour de Dofus, le système PVP a été revu pour le plaisir des combattants. En effet, les Points d'Honneur (PH) sont distribués selon :

  • Le niveau de votre adversaire
  • Son grade
  • Votre niveau

Pour faciliter les agressions équilibrées, les ailes des plus bas niveaux sont modifiées (assombries) et celles des plus hauts niveaux sont entourées d'une aura particulière. Un troisième alignement nommé Mercenaire (représenté par des ailes faites de bois et de toile) est disponible uniquement sur quelques serveurs : Jiva, Djaul, Sumens, Raval et Hécate, par exemple. Il permet d'exécuter des contrats fournis par d'autres joueurs contre une rémunération. Ce dernier alignement est régi par des joueurs et non par des personnages non-joueurs, il est tourné vers le Rôle Play. Des joueurs mettent en place un système de mercenariat, et quand le Studio (Ankama) constate que l'organisation est suffisante, les mercenaires sont officialisés. Il y a maintenant une mise en place de traques à partir du niveau 50 qui indique un personnage à trouver et à agresser. Si on le gagne on reçoit de l'expérience, des Kamas et 2 pévétons qui peuvent être échangés contre des parchemins de caractéristiques ou des pierres d'âmes pleines. Pour déterminer le grade des personnages, il y a plusieurs niveau de points d'honneurs:


Points Grade Rang
0 1 Recrue
500 2 Aspirant
1500 3 Sentinelle
3000 4 Défenseur
5000 5 Chevalier
7500 6 Champion
10000 7 Conquérant
12500 8 Stratège
15000 9 Commandeur
17500 10 Héros

Guildes

Pour l'aspect collaboratif, les personnages de toutes races, de tout niveaux et de tout alignement peuvent s'associer pour former des guildes. Celles-ci permettent aux membres de se parler, de se coordonner, de s'organiser pour de petites aventures et aider ses amis à monter de niveaux, de mettre en place des percepteurs pour prélever des taxes sur les transactions effectuées par les joueurs non membres de la guilde, ou encore de voler les objets prélevés sur les monstres en fin de combat.

Les membres de la guilde peuvent décider de sacrifier une partie de leurs points d'expérience gagnés pendant un combat pour permettre à leur guilde de progresser dans ses niveaux, et ainsi devenir une guilde réputée. Le taux d'expérience sacrifié s'exprime en pourcentage (de 0 à 90%).

La création d'une guilde est intégrée à l'univers du jeu. Elle nécessite une guildalogemme.

Toutes les guildes ne remplissent pas les mêmes fonctions, il y a des guildes d'artisans, des guildes d'attaque de territoire ou encore des guilde d'élevage, des guildes-banques qui créditent des joueurs d'une certaine somme d'argent. Il existe également des guildes essentiellement Rôle Play.

There’s a terrific amount of knowledge in this aritlce!

Les Dofus

Il existe 13 dofus, 6 vrais et 7 faux. Les vrais dofus sont : le Dofus Ébène, le Dofus Émeraude, le Dofus Ivoire, le Dofus Ocre, le Dofus Pourpre et le Dofus Turquoise. Les faux dofus sont : le Dofawa, le Dofus Cawotte, le Dofus Des Glaces, le Dofus Kaliptus, le Dofus Tacheté, et le Dofus Vulbis.

Il y a aussi 5 dofus inconnus : le Dofus Grozillien, le Dofus Fantôme, le Dofus Grasmerien, le Dofus Impur et le Dofus Chipop.

Évolution du jeu

Lors des bêta tests du jeu, Dofus était exclusivement basé sur le concept de joueurs contre joueurs (PvP) : les joueurs ne pouvaient gagner de l'expérience qu'en combattant d'autres joueurs. Peu de temps après sont apparus les monstres, pour ajouter la dimension joueur contre environnement au jeu. Dans le même temps sont apparus les métiers qui offraient aux joueurs une nouvelle possibilité de jeu. Dofus se jouait alors en deux temps. D'une part le combat contre les monstres pour augmenter l'expérience du personnage, pour ensuite se livrer au PvP, c'est-à-dire participer à la guerre entre les forces du bien et du mal : d'un côté les joueurs vandales, pilleurs et tueurs, de l'autre les joueurs s'y opposant, et incarcérant les premiers.

Apparurent alors des équipements plus puissants pour contenter les gros joueurs. Et comme l'écart entre les joueurs se creusa, afin de protéger les petits joueurs, le vol d'équipement fut supprimé, et le système de PvP fut entièrement modifié. L'aspect PvP fut détaché du reste du jeu et remplacé par une guerre entre deux cités rivales (Bonta et Brakmar), à laquelle le joueur peut décider de prendre part.

Une nouvelle version de dofus, 2.0, est également en vue. Les graphismes du jeu sont entièrement remaniés et les personnages revus pour un meilleur Gameplay, et afin de se rapprocher des graphismes de Dofus Arena et de Wakfu.

Selon Tot, directeur artistique d'Ankama : "Dofus et Wakfu font partie d’un seul et même univers mais à des époques différentes. Cet univers est prévu depuis bien longtemps pour être une trilogie.

  1. Dofus qui raconte les premiers âges et transporte le joueur dans la création même de cet univers que vous connaissez tous (ou pas)
  2. Wakfu qui place le joueur face à ses responsabilités, 1000 ans plus tard. Le monde évoluera en fonction des agissements de ses habitants. Pas de story-line, cette dernière étant ancrée dans Dofus, ce sont les joueurs qui écriront l’histoire de Wakfu.
  3. Starfu (nom provisoire) qui clôturera la trilogie (dont l'élaboration devrait commencer en 2012 et qui devrait se passer dans l’espace, comme son nom l'indique). L'idée directrice de ce projet est de lier MMO et Shoot Them Up"[5]

Pour fêter ses 5 ans d'existence et le passage de Dofus en version 2.0, Ankama Games proposait aux puristes du jeu, un coffret collector en quantité limitée, 10 000 exemplaires plus exactement. À noter que ledit coffret contient en outre du jeu en format DVD, la bande originale de Dofus 2.0, une carte du monde de Dofus sous la forme d'un parchemin, un abonnement de 30 jours à Dofus et à DofusPocket, une carte de collection brillante du jeu de cartes Wakfu, une figurine exclusive d'œuf de dragon, une carte Dofus Premium offrant des avantages permanents en jeu et hors jeu, et une carte permettant d'obtenir une panoplie utilisable en jeu et son familier. Le tout estampillé Ankama Games évidemment. Véritable prouesse, il n'a fallu que trois heures pour que tous les coffrets soient vendus par l'intermédiaire du site de vente en ligne d'Ankama[6]. Soit 55 coffrets vendus à la minute[7]. Autant dire, un excellent coup marketing qui a suscité un parfait engouement chez les aficionados du MMORPG à la française.

"Record de connexions simultanées… battu !!" Titrait la dernière information en date du 8 décembre. Sorti mercredi dernier, la nouvelle version du jeu online Dofus, a enregistré un nouveau record. Le cap des 200.000 joueurs connectés simultanément sur les serveurs du jeu a ainsi été franchi vendredi dernier à 18h précises (après l'ouverture d'un cinquième serveur pour la version 2.0). Le précédent record était de 190.000 connexions simultanées. Dofus 2.0 possède désormais le statut officiel du jeu online le plus joué en France[8].

Abonnement

Depuis sa création, le jeu a vu se créer plus de 10 millions de comptes, dont un peu plus de 10% d'abonnés depuis sa sortie[9], répartis entre 50 serveurs (dont 32 francophones, six internationaux, un anglais, six espagnols, un allemand, un italien, deux portugais et brésilien, un néerlandais et un dernier de type « héroïque »).

Le jeu comporte une zone gratuite depuis fin 2005 et en 2007, une nouvelle zone non-abonnée, Incarnam, a été rendue accessible. Ces zones pour non-abonnés permettent aux nouveaux joueurs de tester le jeu sans limite de temps (possibilité de se connecter uniquement quand les serveurs le permettent). Astrub aussi est une ville pour les non-abonnés. On peut y apprendre des métiers et il y a des maisons.

L'accès à la totalité du monde persistant de Dofus nécessite un abonnement.

Depuis 2010, l'abonnement passe par un système d'ogrine, système qui consiste en points, utilisable non seulement pour l'abonnement, mais pour divers services: changement de sexe, de pseudo, de couleurs, nouveau slot de personnages... Avec un système de vente d'ogrine en jeu contre une monnaie virtuelle (le kama) sur le P2M ou Place de Marché, pour mettre fin aux très courantes et illégales ventes de code audio en jeu, par un système légal et sécurisé.

Récompenses obtenues

  • Prix du meilleur jeu et Prix du Public au Flash festival en France en mai 2004.
  • Jeu du mois par le Magazine Edge en juillet 2005.
  • Prix du meilleur jeu et Prix du public au Flashforward Film Festival de Seattle en février 2006.
  • Prix du public à l'Independent Games Festival de San José en mars 2006.
  • Coup de cœur du Prix Médias Jeunesse décerné par la Ligue de l'enseignement en novembre 2006.

Film et série télévisée

Ankama Animations a annoncé qu'en 2013 sortira un film nommé "Dofus Livre 1 : Joris Jurgen" avec en même temps sur le petit écran "DOFUS la série" qui sera composée de 26 épisodes d'animation de 26 minutes. Sans oublier la traditionnelle série "Wakfu" diffusée sur France 3 où encore France 4.[10]

Notes et références

  1. Note : le nom du jeu s'écrit officiellement DOFUS en lettres capitales, mais on le rencontre couramment écrit Dofus y compris dans un contexte officiel. Le u accent grave (ù), que certains distinguent sur le logotype du jeu (Dofùs), n'est pas reconnu officiellement.
  2. vidéo
  3. Note : le jeu a rassemblé plus de mille inscriptions, et a gagné plusieurs récompenses internationales.
  4. Dofus 2.0 dispo !
  5. Post de Tot sur le forum officiel de Wakfu
  6. Dofus 2.0 Les pré-commandes font un carton
  7. Dofus 2.0 : le coffret collector dévalisé
  8. Dofus 2.0 bat un record
  9. DOFUS franchit le cap des 10 millions de joueurs, communiqué de presse officiel, 7 octobre 2008.
  10. {fr} Long métrage et série DOFUS

Voir aussi

Articles connexes